logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/03/2010

Le placard vert

Ruy la grande Rue.jpg

Je vais vous présenter mon placard vert,  mon placard aux trésors, enfin ce qu'il en restait l'an dernier, car la maison est vendue depuis décembre 2009. Ce placard vert contenait tous les vieux appareils de photos que je vous ai montrés. Mon grenier! Dernier étage de ma vieille maison que vous pouvez découvrir sur cette vieille (l'âge des voitures donne un aperçu) carte postale. C'est la plus haute.

Chaque année pour les vacances de Pâques! Mon boulot c'était de nettoyer le grenier! Cet étage avait été habité, au début du siècle, mais pour moi ça a toujours été un grenier. C'était aussi: chez moi! J'y jouais en liberté. Je l'arrangeais en maison! Puis, lorsque j'ai grandi, je suis partie, mes anciens sont partis aussi les uns après les autres. La maison fut louée une quinzaine d'années, puis je l'ai récupérée pour la vendre. J'ai photographié le placard vert "vide" et le grenier qui n'avait plus pour habitantes que les araignées. Allez! Montons au grenier, mon chien me précède:

 

Ruy escalier du grenier.jpg                                                       

Ruy couloir du grenier.jpg 

 

 Un long couloir, au fond  une première pièce  avec des tapisseries d'époque:

Ruy tapisserie grenier.jpg
et dans la pièce à côté mon placard vert
Ruy au grenier 5.jpg
J'ai aussi retrouvé une vieille caisse de vieux livres et sur le dessus, sacrilège, mon catéchisme, bien couvert de son papier bleu, à l'ancienne, avec l'étiquette avec mon nom dessus, bien écrit à la plume sergent major!
Ruy à récupérer.jpg
Ca j'ai récupéré! et aussi la collection de romans policiers de mon grand-père, que j'ai tous lus, dans ma jeunesse "AU GRENIER"
Adieu mon grenier!

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Il restait aussi une caisse de vieux livres, et sur le dessus, oublié là  "sacrilège"

mon catéchisme, bien couvert de papier bleu, à l'ancienne, avec mon nom sur l'étiquette:

 

Commentaires

C'est toujours un crève-coeur que de devoir vendre la maison de son enfance ..
Ceci dit, pour le catéchisme, çà, c'est pas bien ....
Moi j'ai toujours le mien à portée de la main ...il est bien vieux....
Publié en 1795 par le comte de La Chabeaussière, il est en vers ...
Depuis le temps que je le lis je le connais presque par coeur ..
Je m'en récite deux ou trois pages de temps en temps ....
Avec l'almanach Vermot ça doit être ma seule lecture...
Faut dire que j'ai appris à lire fort tardivement....
Comme ils disaient bien poliment, j'étais un peu "attardé" ...
Le malheur c'est que ça ne s'est pas vraiment arrangé depuis ..
Bon...sur ce, c'est bientôt l'heure des Vêpres...
Bonne soirée

Écrit par : Zorg | 06/03/2010

Moi aussi j'ai dit adieu a ma maison de France, mais j'ai emporte avec moi tous mes papiers el livres (plus de 3000), et depuis j'ai changée deux fois plus de maison, et tout avec moi. J'espere que cette fois ci est pour de bon. Amities MARU

Écrit par : mbouillon | 06/03/2010

C'est toujours un crève coeur lorsque l'on doit se séparer de ...son enfance !
et c'était dans quelle commune ton placard vert ?
Bises et bonne soirée
Biche

Écrit par : Biche | 06/03/2010

Je sais ce que c'est que de vendre la maison de son enfance. Mais quand on ne peut pas faire autrement..... Que de souvenirs on retrouve dans les greniers ou caves... C'est une page qui se tourne. Bonne soirée.

Écrit par : pimprenelle | 06/03/2010

Coucou !

Que de souvenirs vont s'en aller avec la maison et tu es la dernière a t'en souvenir .
Et voilà une page de tournée et une autre s'ouvre pour d'autre souvenirs ....


Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 06/03/2010

C'est sûr, cela doit être dur de se séparer de ses souvenirs. Mon missel est resté dans un hôtel où nous avions passé quelques jours avec mes grands-parents. Je le regrette toujours, jusqu'à ma mort...

Bises,
Aliette

Écrit par : Aliette | 07/03/2010

Ca ma fait très bizarre quand la maison de mon père a été vendue il y a bientôt 3 ans pourtant ce n'était pas une maison familliale juste une petite maison acheté par mon père en 1974 ,j'ai passé très souvent des vacances avec mes enfants qui s'éclataient dans cette maison de campagne. J'ai tout laissé dedans et j'ai remis les clés à l'acheteur.
Par contre je n'ai absolument plus rien de quand j'étais petite qu'el regret, a si chez ma tante a Malville il y a un petit naperon que j'ai fais vers l'age de 10 ans que j'avais offert va ma grand mère c'est la seule chose qui me reste, que j'aimerai récupéré comme souvenir.

Écrit par : Sylviane | 10/03/2010

dans les armoires et vieilles caisses, on y trouve des trésors et les souvenirs qui refont surface et nous envahissent .

Écrit par : pauline | 24/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique