logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/10/2009

Aveux Fables et Contretemps: les auteurs

Voici une petite vidéo pour vous présenter tous les auteurs (et aussi nos mentors: Malika Bey Durif et Mohammed El Amraoui) 

du livre Aveux Fables et Contretemps.

Les présentations sur cette vidéo correspondent à la première lecture publique de ces deux ateliers: celle dont la photo est sur la bannière de ce blog. Plusieurs de ces textes se retrouvent dans le livre.

La chanson qui accompagne cette vidéo est un hommage à André Vacher et Marie Guislaine Chassine aujourd'hui décédées

 

23:52 Publié dans atelier d'écritures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre

27/10/2009

Aveux,Fables et Contretemps

Ca y est! Notre livre collectif est sorti! Avec un beau titre:

AVEUX, FABLES et CONTRETEMPS

Nous nous y sommes tous mis. Non seulement l'atelier dont il est souvent question dans ce blog, mais aussi les "agénaires" d'un autre atelier de retraités de l'association "Dans tous les Sens"

Commencé en 2004 avec Malika Bey Durif, ce livre collectif vient de voir le jour grâce à Mohammed El Amraoui qui a vraiment fait un énorme travail pour mettre les textes d'un aussi grand nombre d'auteur dans un ordre "certain" et nous offrir cet ouvrage dont nous sommes très fiers.

Il est bleu comme est bleue notre semaine, comme sont souvent devenus nos souvenirs avec le temps, comme est notre vie qu'il devient souvent difficile de voir "en rose" mais que l'on peut toujours essayer de voir en bleu.

Le voici:aveux fables recto.jpg aveux fables verso.jpg Sur la bannière de ce blog, qui est la photo de notre première lecture publique, la plupart (sauf trois) des auteurs de ce livre sont présents

BONNE LECTURE

Au fait: Le Livre est en vente à l'association "Dans tous les sens" 1 rue Robert Desnos 69120 Vaulx en Velin

06/09/2009

De Lisette: Les slams des agénaires

Le slam c'est quoi le slam? Si vous voulez vraiment savoir ce que c'est  cliquez là.

Nous, les agénaires, on en fait à notre manière, non pas parce nous sommes parfois des "vieux corps malades" mais parce que c'est sympa à écrire, à lire et à écouter et que c'est intergénérationnel. Nous n'allons cependant pas à la cheville des virtuoses de ce style d'écriture, surtout pour la lecture. Mais! On a essayé! Pardon si la langue de Molière en prend un coup.

Moi quand j’entends l’mot politique,

Moi je me dis, c’est ceux qui t’niquent

Qui promettent et qui  donnent rien,

Tout au contraire y t’piquent ton bien

A Droite, à Gauche ou au Milieu,

Quand y s’y sont, y s’croient des Dieux,

Pour eux, leur train est arrivé,

Y s’ foutent pas mal des autres sur le quai

Y parlent, se saoulent de leurs paroles,

Y racontent bien leurs fariboles,

Tout c’qui importe c’est leur image,

Pour bien monter dans les sondages.

C’est comme un gros bide, leur Ego,

C’qu’y a en d’ssous, pour eux c’est zéro,

Même si leurs pieds sont dans la fange,

Leur nez est trop loin, c’est étrange !

A droite ça s’dit :  Monsieur le Président,

Ca va dans les bons restaurants,

 Z’ont des belles montres, mais pas de pointeuses,

C’est pour le jogging, la trotteuse !

Ca court après  tous les friqués,

Qui soient clowns ou bien pédégés,

La Jet Set c’est très bigarré !

Z’ont pas d’complexe à se montrer,

Dans les iles, bronzés et… relookés,

Au bras de mannequins bien habillés

A gauche,  faut croire qu’la place et bonne !

 Y s’ disputent comme des chiffonniers,

Y a qu’à regarder les bobonnes,

Comme elles suent pour y arriver !

La place à moi ! Y t’manqu’une voix

T’as truandé ! Y a qu’à r’compter

C’est pas là qu’on trouv’ra du rêve,

Attends un peu qu’ils s’mettent d’accord,

Tu sais bien qu’ils veulent pas qu’tu crèves

Alors ! patiente, t’es pas encore mort !

Y a ceux qui pensent Révolution !

Te proposent de fout’ le  Boxon !

Mais quand t’es vieux ta voix s’éraille,

Tu  peux plus gueuler « Ca ira !

Tu veux plus connaître la mitraille !

Excuse ! Mais j’ai déjà vu ça !

Faut pas m’parler des extrémistes,

Fachos ! Gauchos ! ou tra la la !

J’lai toujours dit, moi j’veux pas d’ça

Donc j’ai du mal à dire des  noms,

Y sont tous du pareil au même,

Y z ‘aiment le pouvoir plus qu’eux-mêmes,

Y vont pas résoudre nos problèmes !

Et pendant c’temps là les tradères

Y jouent avec les sous d’mèmère !

Qu’ils placent aux paradis fiscaux

Pendant qu’toi tu perds ton boulot,

Alors tant pis pour ma grand-mère

Qui m’disait « voter c’est un devoir »,

Au prochaines   élections, lan laire

J’leur dirais tous d’aller s’faire voir.

Pourtant, n’oubliez pas les p’tits,

Qu’on a quand même un beau pays

La chance d’être une démocratie,

Où l’on peut dire tout c’que j’ai dit !

Alors vous, tous les politiques je vous invite à réécouter avec moi Douce France de Charles Trenet


podcast
 et faites votre possible pour qu'elle reste douce notre France

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique