logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/09/2008

De Serge: Lettre à la SNCF

Serge medium_Serge.jpg a réagi au fait divers dont tout le monde se souvient sûrementmedium_escargots.jpg
A cette occasion il a envoyé une lettre à la SNCF que voicis.n.c.f..doc
La SNCF n'a pas répondu!
PS: Serge n'est pas un "Agénaire" sensu stricto (il en est un en réalité) mais il écrit des textes souvent humoristiques, dans un autre atelier de l'Association Dans Tous Les Sens (DTLS) .
Une occasion pour se rappeler le beau texte de Jacques Prévert, mis en musique et chanté là par Cora Vaucaire
podcast

13/09/2008

De Lisette: La rentrée des agénaires

Hello! C'est reparti! Nouvelle rentrée! J'espère que ce sera une rentrée fructueuse, avec plein d'écrits, plein de photos, plein de chansons à mettre sur ce blog que je vais ouvrir à tout le monde. Plus de mot de passe. Fini!
Il voguera sur la "toile" au gré de ceux qui voudront bien le consulter.
Moi je suis allée à Sète, pays de Brassens, dont la tombe est dans le cimetière de tout le mondemedium_brassens.jpgmedium_Diapositive9.2.GIF. Le cimetière de la mer, lui, sert de dernier repos à Paul Valerymedium_paul-valery-Journal-des-Plages.jpg. A côté de lui repose Jean Vilar dont le théâtre de la mer, tout près, porte le nom.medium_cimetière_marin_théâtre_de_la_mer_zoom.2.jpg
Lors d'un précédent séjour, j'ai rendu visite à la tombe toute simple de Brassens et l'émotion que j'ai ressentie m'a inspiré un texte que j'ai rythmé sur la "Chanson pour L'auvergnat"

Un jour au cimetière de Sète, Visite à Brassens,

Elle est pour toi cette chanson,
D’une étrangère qui sans façon,
Ce jour en revenant d’Auchan,
Vint te dire Bonjour en passant
Au cimetière où tu reposes,
Sans même t’apporter une rose,
Rien qu’une visite d’amitié,
Toi qui pour nous a tant chanté.
Dans le vieux cimetière de Sète
Ta tombe est là toute simplette,
Et tout autour d’autres Sétois,
Se serrent pour ne pas avoir froid.

Toi l’ami dont le corps est là,
Comme tu l’as dit à pour l’Auvergnat,
Que tu chantes à travers le ciel
Pour le père éternel

Paul Valery lui voit la mer,
Accroché sur le Mont St Clair,
Mais toi tu n’y as pas eu droit,
On t’a relégué tout en bas.
Mais moi je sais que ça te plait,
Simple tu fus, simple tu es.
Dans ce cimetière ordinaire,
Pas de monument funéraire,
Et pas loin de toi ces soldats
Loin de chez eux, enterrés là,
Israëlites ou Musulmans,
Morts pour la France évidemment.

Pour toi Georges je veux souhaiter,
Que le croq’mort t’a emporté
Comme l’étranger à travers ciel
Au le père éternel

A bord de ton dernier bateau
A babord c’est l’étang de Thau,
Et à tribord c’est les Pierres Blanches,
La promenade du dimanche.
La proue regarde vers Narbonne,
Y vois-tu Trenet qui chantonne ?
Le ciel est grand bleu sur ta tête,
Excuse ! aucun orage ne guette.
Est-ce qu’au ciel tu as retrouvé,
Celle qu’un soir tu as rassurée ?
Mais du tonnerre dans les cieux,
Tu dois en avoir tant que tu veux.

Toi et tous tes copains d’abord
Sur ton bateau toutes voiles dehors
Que tu navigues dans le ciel
Du père éternel

Brassens, je dois m’en retourner,
Mais l’an prochain je reviendrai,
Si mes jambes me portent encor,
Retrouver la paix de ton port.
Je viendrais si je peux le faire,
Revisiter ce cimetière,
Repenser au sacré luron,
Au sacré chanteur de jupons,
A l’amoureux, au bon copain,
Au poète et au baladin,
Qui parlait de pain et de miel
De vent, de pluie et de soleil.

De toi Brassens je veux penser,
Que je pourrais te retrouver
Avec ta guitare dans le ciel
Du père Eternel.
podcast

21/08/2008

Fête de L'automne au Grand Parc

A vos plumes pour un "petit" texte sur "Les chemins"medium_Fête_d_automne.2.jpgmedium_Fête_d_automne2.2.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique