logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/02/2010

Cent ans après Nicéphore Niepce

Ma maison est pleine de boîtes remplies de vieilles photos. Je les aime, je les regarde,et elles servent à me créer des liens de mémoire vers le moment où elles ont été prises. On peut raconter toute une histoire à partir d'une photo. Mais aujourd'hui, à l'heure du mitraillage avec les appareils numériques on oublie parfois l'outil qui a servi à les créer ces vieilles photos. Dans le grenier de ma vieille maison, il y avait un placard avec des portes vertes et dans ce placard vert des trésors: les vieux appareils de photos de mon grand père et peut-être même de mon arrière grand père et une boîte de photos sur des plaques de verre que j'ai fait tirer, émerveillée du résultat. Je ne sais pas car quel appareil a pris cette photo par exemple:

Mon père, né en 1911, sur les genoux de son père, à gauche, et de sa mère, à droite, dans le jardin familial. On voit le grillage de la volière où il y avait les poules:

Léon AC et Léon HJ, Marie et Léon HJ.jpg
Quel appareil?
Celui-là?
Diapositive1.JPG
Diapositive2.JPG
ou bien celui-là: le Franceville avec son arrière à ressort?
Diapositive3.JPG
Diapositive4.JPG
Ils ont même servis à célébrer la victoire de 1918
Diapositive6.JPG 
Ici mon père et ses cousins, dont le père est mort à la guerre en août 1914.
Et mon père sur son cheval de bois, toujours avec le drapeau:
Léon HJ Bouillant 1918.jpg
Et comme chez moi, tout doit toujours finir avec une chanson en voici une des Frères Jacques sur la photographie

28/11/2008

La Radio du père Sandre

Ce poste de radio a à peu-près mon age. Il est de marque CECLA, un fabricant qui existe toujours à St Victor de Cessieu dans l'Isère, mais qui aujourd'hui fabrique des transformateurs.
Il était sur une étagère dans la cuisine de mon grand père Alexandre et il y reste les traces indélébiles des doigts qui ont tourné les boutons. En cliquant sur la radio vous l'entendrez! Mais si! Mais si! quelques chansons d'époque:
1-On ira pendre notre linge sur la ligne Siegfried , cette ligne de défense allemande qui faisait face à la ligne Maginot française et où les soldats français se voyaient déjà vainqueurs
2- Maréchal nous voilà: L'Hymne au Maréchal Pétain que tous les enfants(dont moi!) chantaient dans les écoles. 
3-Une chanson que je ne connaissais pas mais où Maurice Chevalier célèbre les chaussures à semelles de bois, symboles des restrictions
4- Lili Marleen, la fameuse chanson des soldats allemande nostalgique de leur pays. Je vous l'ai mise en allemand, elle a plus de "charme". Pour nous les français c'était une chanson interdite.
5-Le chant des partisans que l'on ne présente plus!
6- La voix radiophonique de la résistance (Pierre Dac je crois).
7- Un extrait de radio Londres
8- La Marseillaise par Django Reinhart
9- Encore du Django car j'adore
Et puis d'autres chansons d'époque que je vous laisse découvrir
 
medium_cadran_poste_de_radio.jpg
Ici un agrandissement du cadran. On pouvait écouter des radios d'un peu partout en "petites ondes" PO", grandes ondes "GO" ou ondes courtes"OC".
La radio était en modulation d'amplitude. Aujourd'hui on fonctionne plutôt en modulation de fréquence "FM"
 Ci-dessous l'arrière du poste. Il fonctionnait en 110Volts.
Plutôt sommaire! mais ça marchait
medium_Poste_de_radio_Arriere.jpg

24/09/2008

De Lisette: Le berceau

Il est des objets qui ont une histoire. Ils ont souvent un passé et parfois aussi un bel avenir, autre que celui de rester gentiment en vitrine dans un musée, ou de sentir lentement la poussière les ensevelir dans un grenier.

medium_berceau.4.jpg


C'est le cas du berceau alsacien familial qui a été rénové pour recevoir Justine née le 5 octobre 2008. Sa chambre est prête, et, au beau milieu, réparé, regarni par les mains de sa grand mère, trône le vieux berceau où elle se sent bien. Cliquez sur le berceau pour le constater.

 

Moi j'y ai dormi aussi, mais pour moi il a encore une autre saveur, car il est témoin d'une histoire qui fait partie de la suite de Mamie Bet et Papillon que j'ai déjà mis sur ce blog:

Mon vieux berceau! Je te souhaite encore une longue vie!

Notre appartement Rue des Granges à Condrieu était situé au premier étage et nous y accédions par un escalier. Au bas de cet escalier à gauche, il y avait une courette, commune aux locataires de la maison et un appentis où étaient entre-posé diverses choses, dont le berceau alsacien familial (c’était celui de Léon) où  le bébé Lisette avait passé ses premiers mois. Lisette jouait souvent toute seule dans la courette et aussi dans l’appentis, bien que ce soit en principe interdit. Un jour, sa curiosité fut attirée par un morceau de papier qui dépassait  entre les barreaux de rotin, sous le matelas du berceau. Passant la main sous ce matelas elle fit une découverte étonnante : des fruits, comme elle n’en avait jamais vus, de couleur orange et très parfumés, pliés chacun individuellement dans un papier de soie : quel luxe ! Sans perdre une minute elle grimpa l’escalier, l’orange à la main, criant à Berthe......

lire la suite 8_Lisette_8_Les_oranges.doc



 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique